Journée internationale des filles

Bannière de la Journée internationale des filles - Faire sa marque #prendresaplace

Célébrée le 11 octobre, la Journée internationale des filles fait la promotion des droits des filles partout dans le monde.

La population canadienne reconnait l’importance des filles pour notre avenir collectif.

Les Canadiennes et les Canadiens croient en effet que les filles méritent de commencer leur vie sur un pied d’égalité avec les garçons et, tout comme eux, d’avoir la chance de réaliser leur plein potentiel. Qu’est-ce que ça veut dire? D’abord, un accès à l’eau potable, à des aliments sains, à l’école et à un endroit sécuritaire où vivre. Elles doivent aussi pouvoir s’épanouir à l’abri de toute violence, épaulées par leur communauté.

Ensemble, nous pouvons réunir ces conditions pour les filles du monde entier. Nous pouvons leur montrer que l’égalité des sexes n’est pas seulement possible, mais essentielle. Notre avenir en dépend.

Filles, prenez votre place!

La force des filles est ressentie partout dans le monde!

La passion, le courage et l’ingéniosité des filles se déploient partout et transforment les collectivités. Étudiantes, entrepreneures, bénévoles et militantes, elles s’engagent et ouvrent la voie d’innombrables façons, démontrant que l’on n'est jamais trop jeune pour construire l’avenir et améliorer la vie d’autrui.

Pour que les filles continuent de triompher, il faut leur apprendre à revendiquer leur place et à défendre l’égalité entre les sexes.

#prendresaplace

Pour célébrer la Journée internationale des filles de 2017, nous invitons les Canadiennes et Canadiens à nous parler des filles remarquables qui font bouger les choses autour d’eux.

Vous connaissez une fille qui a su admirablement prendre sa place? Encouragez-la à dire comment dans les médias sociaux à l’aide du mot-clic #prendresaplace. Ou encore, présentez-la-nous en publiant quelques mots, une photo ou une vidéo!

Parmi les personnes qui visiteront cette page, sans doute y a-t-il aussi des filles qui travaillent à faire avancer l’égalité des sexes. Cette fille, c’est toi? Tu as ton mot à dire et nous voulons l’entendre! Raconte-nous ce que tu fais sur Twitter, Facebook et Instagram en utilisant le mot-clic #prendresaplace.

Faites circuler nos vignettes. Faites circuler de nouvelles idées.

Faire sa marque, #prendresaplace - Ils m’ont dit que la ligue était réservée aux garçons, mais je n’étais pas d’accord
Version accessible de l'image

La photo présente un champ bordé d’arbres. Un filet de soccer apparaît au centre. Au premier plan, une jeune fille portant son uniforme de soccer fixe le ballon du regard et s’apprête à l’envoyer au filet d’un coup de pied. La silhouette de la tête d’une femme apparaît dans le coin droit. Elle semble avoir été peinte en blanc à même l’arrière-plan. À l’intérieur de cet espace blanc, les mots « Faire sa marque » figurent en bleu, suivis du mot-clic « #prendresaplace » en vert et, plus bas, de la mention « Mois de l’histoire des femmes » en caractères violets. Sous cette silhouette figure la phrase « Ils m’ont dit que la ligue était réservée aux garçons, mais je n’étais pas d’accord », en grands caractères violets. Au bas et sur toute la largeur de la photo apparaît une bannière violette sur laquelle se détache la signature visuelle de Condition féminine Canada, dans le coin inférieur gauche et en blanc, ainsi que le mot-symbole Canada, dans le coin droit et également en blanc.

Faire sa marque, #prendresaplace - Chaque future première ministre sera d’abord écolière
Version accessible de l'image

La photo présente en gros plan une jeune fille assise, occupée à faire ses leçons d’un air déterminé. Un crayon de plomb en main et une calculette déposée sur un cahier ouvert à sa droite, la fillette est tout absorbée par son travail. La silhouette de la tête d’une femme apparaît dans le coin droit. Elle semble avoir été peinte en blanc à même l’arrière-plan. À l’intérieur de cet espace blanc, les mots « Faire sa marque » figurent en bleu, suivis du mot-clic « #prendresaplace » en vert et, plus bas, de la mention « Mois de l’histoire des femmes » en caractères violets. Sous cette silhouette figure la phrase « Chaque future première ministre sera d’abord écolière », en grands caractères violets. Au bas et sur toute la largeur de la photo apparaît une bannière violette sur laquelle se détache la signature visuelle de Condition féminine Canada, dans le coin inférieur gauche et en blanc, ainsi que le mot-symbole Canada, dans le coin droit et également en blanc.

Faire sa marque, #prendresaplace - On nous dit que les mathématiques sont difficiles. Faites-leur la preuve du contraire
Version accessible de l'image

La photo présente en gros plan une jeune fille tout absorbée à résoudre une équation mathématique. Affichant une confiance tranquille, elle est debout au tableau noir dans une salle de classe. La silhouette de la tête d’une femme apparaît dans le coin droit. Elle semble avoir été peinte en blanc à même l’arrière-plan. À l’intérieur de cet espace blanc, les mots « Faire sa marque » figurent en bleu, suivis du mot-clic « #prendresaplace » en vert et, plus bas, de la mention « Mois de l’histoire des femmes » en caractères violets. Sous cette silhouette figure la phrase « On nous dit que les mathématiques sont difficiles. Faites-leur la preuve du contraire », en grands caractères violets. Au bas et sur toute la largeur de la photo apparaît une bannière violette sur laquelle se détache la signature visuelle de Condition féminine Canada, dans le coin inférieur gauche et en blanc, ainsi que le mot-symbole Canada, dans le coin droit et également en blanc.

Faire sa marque, #prendresaplace - Soyez la prochaine personnalité marquante de l’histoire
Version accessible de l'image

La photo présente en gros plan une jeune fille qui porte des lunettes de protection et semble faire un ajustement au moyen d’un tournevis ou d’un outil semblable à un projet de robotique. Le regard rivé sur son projet, elle semble totalement absorbée par le travail qui l’occupe. La silhouette de la tête d’une femme apparaît dans le coin droit. Elle semble avoir été peinte en blanc à même l’arrière-plan. À l’intérieur de cet espace blanc, les mots « Faire sa marque » figurent en bleu, suivis du mot-clic « #prendresaplace » en vert et, plus bas, de la mention « Mois de l’histoire des femmes » en caractères violets. Sous cette silhouette figure la phrase « Soyez la prochaine personnalité marquante de l’histoire », en grands caractères violets. Au bas et sur toute la largeur de la photo apparaît une bannière violette sur laquelle se détache la signature visuelle de Condition féminine Canada, dans le coin inférieur gauche et en blanc, ainsi que le mot-symbole Canada, dans le coin droit et également en blanc.

Date de modification :