L’avantage concurrentiel :

Arguments en faveur du recrutement de femmes dans les métiers spécialisés et les professions techniques

Compilation du Forum canadien sur l’apprentissage pour le compte des ministres responsables de la condition féminine à l’échelon fédéral, provincial et territorial

Format PDF (27 pages, 1.64 mb)*

Résumé

Comment votre organisation soutiendra-t-elle la concurrence dans un marché du travail qui se resserre?

Des pénuries de main-d’œuvre menacent la croissance économique du Canada et coûtent chaque année des milliards de dollars à l’économieNote en bas de page 1. Les organisations qui tirent profit des nouvelles sources de talents en sortiront gagnantes. Les femmes sont aptes à répondre aux besoins de main-d’œuvre et tout à fait disposées à le faire.

Le présent document s’adresse aux employeurs, aux associations sectorielles et aux autres parties intéressées du milieu des affaires qui reconnaissent que, pour soutenir la concurrence dans un marché mondial, les organisations doivent s’attaquer aux principaux enjeux qui touchent leur rendement global, notamment la productivité, la sécurité au travail et les pénuries de main-d’œuvre qualifiée. Une meilleure représentation des femmes peut soutenir la capacité concurrentielle générale d’une organisation. Afin de créer un milieu de travail diversifié, la haute direction et les cadres de niveau supérieur doivent encourager et appuyer la mixité au travail, rendre des comptes à cet égard et assurer la mise en place d’une culture de travail qui la valorise.

Ce document examine les grands arguments qui plaident en faveur de la mixité, soulignant les bienfaits de l’embauche de travailleuses pour la compétitivité de votre entreprise. En voici quelques uns.

Un milieu de travail à l’image de la collectivité améliore la réputation de l’entrepriseNote en bas de page 2.

Il s’agit d’un avantage crucial pour les organisations qui cherchent à obtenir l’assentiment du milieuNote en bas de page 3.

Les points de vue des femmes favorisent le succès des stratégies commerciales. Les femmes sont des clientes potentielles et influencent jusqu’à 80 % des décisions d’achatNote en bas de page 4.

Un plus grand souci du détail et une plus grande précision dans les équipes à prédominance féminine assurent un fonctionnement plus efficient de l’équipement, réduisent les retards et maximisent la productivitéNote en bas de page 5.

Les femmes sont souvent déterminées à demeurer dans leur collectivité, ce qui en fait des employées loyales et stables.

Avantages du recrutement des femmes et de leur maintien en poste

Le recrutement, la formation et le maintien d’un effectif diversifié ne sont pas aussi difficiles que le croient bien des employeurs. Au-delà de ces considérations, le rendement des investissements d’une organisation qui s’emploie activement à intégrer davantage de femmes au sein de ses effectifs est intéressant, non seulement pour les bénéfices nets, mais également pour le renforcement de la culture de travail qu’engendre la mixité.

Avantage concurrentiel

À vos marques, prêts, partez!

Il existe de nombreuses stratégies faciles à mettre en œuvre pour recruter et maintenir en poste des travailleuses compétentes et qualifiées.

Pénuries de main-d'oeuvre qualifiée: Les femmes pourraient être la solution

Dans toutes les régions, des organisations de toutes les tailles connaissent des pénuries de main-d’œuvre qualifiée qui ont des incidences réelles sur les bénéfices nets et la capacité concurrentielle. Dans l’Ouest canadien, les petites et moyennes entreprises indiquent de fait qu’elles représentent le deuxième enjeu en importanceNote en bas de page 6. Dans les provinces de l’Atlantique, 60 % des propriétaires d’entreprise ont indiqué que la pénurie de main-d’œuvre représentait l’un de leurs plus grands défisNote en bas de page 7.

Des données indiquent également que la demande est particulièrement forte dans les métiers spécialisésNote en bas de page 8.

Secteur Pénurie actuelle ou prévue de main-d’œuvre qualifiée Échéancier
Fabrication (p. ex., machinistes) 20 000Note en bas de page 13 Aujourd’hui
Pièces et accessoires d’automobile (p. ex., mécaniciennes, mécaniciens, techniciennes et techniciens) 11 800Note en bas de page 14 Aujourd’hui
Mines (p. ex., foreuses et foreurs) 121 000Note en bas de page 15 10 ans
Pétrole et gaz (p. ex., foreuses et foreurs, analystes du pétrole et des gaz, conductrices et conducteurs de matériel lourd) 44 200 à 45 300Note en bas de page 16 10 ans
Construction (p. ex., charpentières et charpentiers, briqueteuses et briqueteurs, tôlières et tôliers, poseuses et poseurs de cloisons sèches, soudeuses et soudeurs) 235 000 dans le secteur de la constructionNote en bas de page 17 Aujourd’hui et au cours de la prochaine décennie
Tourisme (p. ex., cuisinières, cuisiniers, boulangères pâtissières et boulangers pâtissiers) 228 000Note en bas de page 18 15 ans
Général pour le Canada Plus de 1,4 millionNote en bas de page 19 15 ans

Les femmes sont sous représentées dans la plupart des métiers en demande

Selon les données du Système d'information sur les apprentis enregistrés, les femmes sont sous-représentées dans les programmes d'apprentissage des métiers les plus recherchés par les employeurs. En 2012, elle représentaient 14,2 % de toutes les nouvelles inscriptionsNote en bas de page 20.

Les femmes représentaient 90 % des nouvelles inscriptions en coiffure, mais leur proportion est bien moindre dans les domaines en demande. Elles comptaient pour :

L'embauche de travailleuses, un moyen de court circuiter un risque majeur

Le temps est venu de créer une main-d’œuvre plus mixte

Le vieillissement de la main-d’œuvre et la concurrence féroce dans un bassin décroissant de candidates et candidats admissibles poussent les employeurs à envisager de nouvelles sources de talents. Les femmes peuvent soulager les pénuries de main-d’œuvre spécialisée et aider votre organisation à être plus productive et plus concurrentielle.

La pénurie de talents oblige les employeurs à embaucher des candidates et des candidats ayant moins de qualifications

Soixante-huit pour cent (68 %) des propriétaires d’entreprise de l’Ouest canadien se disent forcés par les pénuries de choisir leurs recrues dans un bassin de candidatures plus faiblesNote en bas de page 24. Les candidates et candidats moins qualifiés ont une productivité inférieure et une moins bonne capacité d’adaptation au changement, ce qui réduit la qualité ou l’uniformité du service et empêche l’utilisation des nouvelles technologiesNote en bas de page 25.

Compétitivité réduite

Selon un rapport de la Chambre de commerce du Canada, les pénuries de main-d’œuvre qualifiée représentent l’une des entraves les plus importantes à la capacité concurrentielle. Les pénuries menacent la croissance économique, car les organisations se voient contraintes de réduire leur production et de refuser des contrats lorsqu’elles manquent de personnel possédant les compétences appropriées. Les pénuries de main-d’œuvre qualifiée coûtent des milliards de dollars par année à l’économie, se traduisant par une diminution du produit intérieur brutNote en bas de page 26. Environ les deux tiers des répondantes et répondants à un récent sondage du Conseil canadien des chefs d’entreprise disaient s’attendre à ce que leurs futurs projets ou investissements d’envergure souffrent moyennent ou grandement des pénuries. Pour un grand nombre d’organisations, les pénuries croissantes représentent maintenant un important risque organisationnel.Note en bas de page 27

Roulement élevé de personnel

Dans des marchés du travail tendus, les ressources humaines ayant de l’expérience dans les métiers seront en demande, ce qui créera de la concurrence dans le recrutement et haussera les taux de roulement, puisque des entreprises perdront du personnel qui trouvera des débouchés plus lucratifs. Le roulement du personnel coûte cher - non seulement à cause des coûts élevés du recrutement, mais aussi parce que le personnel qui reste doit ensuite aider à former les recrues. Cela occasionne des retards de productivité et mine le moral du personnelNote en bas de page 28. Le coût de remplacement d’une employée ou d’un employé d’expérience peut représenter 20 % à 30 % du salaire annuel d’une personne moins qualifiéeNote en bas de page 29. Les absences imprévues peuvent également coûter cher, surtout lorsque le travail de chaque membre de l’équipe contribue au rendement quotidien globalNote en bas de page 30.

Si ces facteurs reflètent la réalité de votre organisation, envisagez des façons d’accroître la diversité de vos effectifs. Les femmes représentent une source de main-d’œuvre largement inexploitée dans les métiers spécialisés et peuvent se révéler un ajout précieux pour votre milieu de travail.

Pourquoi la mixité profite aux milieux de travail

Pourquoi embaucher des femmes?

Accès à un nouveau bassin de talents

Les employeurs ont besoin de nouvelles sources de main-d’œuvre qualifiée car les baby-boomers prennent massivement leur retraite. L’Organisation internationale du travail estime que, à l’échelle mondiale, 48 % du potentiel de productivité des femmes demeure sous utilisé, comparativement à 22 % pour les hommesNote en bas de page 31. Les femmes sont aussi une source de main-d’œuvre jeune : en effet, seulement 10 % des femmes dans la population active ont plus de 55 ans (13 % chez les hommes)Note en bas de page 32. On compte 3,2 travailleuses jeunes pour chaque travailleuse de plus de 55 ans (2,3 pour les travailleurs)Note en bas de page 33.

La représentation des femmes dans les métiers spécialisés est en hausse, mais on peut faire davantage.

Les cinq métiers désignés Sceau rouge où la proportion d’apprenties a le plus augmenté en cinq ans :

  • Tuyauterie et montage de conduites vapeur +79 %
  • Mécanique industrielle +75 %
  • Plomberie +60 %
  • Technique d’entretien et de réparation du matériel lourd +29 %
  • Préposées aux pièces +25 %Note en bas de page 34

Pour Metallurgical Coal, [traduction] « recruter plus de femmes n’est pas qu’une simple question d’équité; c’est crucial pour la croissance de l’entreprise à long terme. »Note en bas de page 35

Recruter localement des femmes permet d’économiser. en particulier dans le cas des projets en région éloignée. Une entreprise a payé un programme de formation professionnelle pour des femmes de la région et, en dépit des coûts de ce programme, a réalisé d’importantes économies par rapport aux coûts de transport en avion qu’elle aurait autrement dû payer (ratio de 9 pour 1)Note en bas de page 36.

L’évolution constante de la technologie (logiciels, équipement mécanique et autres) met les hommes et les femmes sur un pied d’égalité. On a réfuté depuis longtemps les suppositions démodées quant aux capacités des femmes dans les métiers. L’évolution des méthodes de travail et des attentes a ouvert de nouvelles possibilités qui rendent envisageable pour tout le monde une carrière réussie dans ces professions.

Améliorez le rendement de votre entreprise

Voici quelques-uns des avantages que vous offre un effectif diversifié :

Renforcez votre entreprise par l’embauche d’apprenties

L’embauche d’apprenties dans le cadre d’une stratégie globale de recrutement et de formation améliore les résultats financiers. Pour chaque dollar investi dans l’apprentissage, les employeurs récoltent en moyenne 1,47 $. Les bénéfices nets vont de 39 524 $ en cuisine à 245 264 $ en mécanique de matériel lourdNote en bas de page 38.

Les femmes sont sous-représentées dans les programmes d’apprentissage au Canada, mais on constate depuis quelques années des tendances encourageantes :

Montrez que vous êtes socialement responsable

Un milieu de travail diversifié à l’image de la collectivité améliore la réputation de l’entrepriseNote en bas de page 40. Il s’agit d’un avantage crucial pour les grands projets de construction et d’exploitation minière qui cherchent à obtenir l’assentiment du milieuNote en bas de page 41. Selon le Conseil des ressources humaines, lorsque le personnel est représentatif de la diversité de la collectivité, cela soutient la crédibilité et favorise la confiance d’une clientèle potentielleNote en bas de page 42.

Dans le cadre d’un nouveau projet de construction navale pour la Marine royale canadienne, Kevin McCoy, président des Chantiers maritimes Irving, s’est engagé à recruter un plus grand nombre de femmes. Avec l’aide de Women Unlimited, l’entreprise a pu offrir des possibilités d’emploi à 20 femmes inscrites aux programmes de soudure ou de transformation des métaux. Ce partenariat aide à former la prochaine génération de gens de métiers qualifiésNote en bas de page 43.

Les stratégies de mixité permettront aux organisations de soutenir la concurrence pour l’accès aux débouchés. Certaines administrations et collectivités canadiennes ont commencé à travailler avec d’importantes organisations d’exploitation des ressources à l’élaboration de plans pour l’égalité des sexes et la mixité afin d’améliorer la représentation des femmes et d’autres groupes dans des professions où ils sont sous-représentés. Les organisations qui mettent à jour leurs stratégies de diversification seront bien placées pour soutenir la concurrence pour ces débouchés.

« Dans le secteur de la construction et des services, nous avons souvent affaire à des femmes, et elles sont nombreuses à avoir manifesté leur approbation en voyant des femmes travailler pour notre entreprise. Je crois que nos relations commerciales en bénéficient directement. Le secteur de la construction présente des possibilités illimitées pour les femmes, et notre entreprise croit avoir le devoir d’élargir et de développer ces possibilités. »Note en bas de page 44

Dan Mott, Mott Construction

Améliorez la portée du marché

Les organisations doivent tenir compte des points de vue des femmes lorsqu’elles prennent des décisions au sujet de leurs futurs produits et services. Les femmes sont des clientes potentielles; en effet, elles prennent ou influencent jusqu’à 80 % des décisions d’achat et représentent une clientèle de plus en plus importante. Une main-d’œuvre diversifiée reflète mieux la collectivité qu’elle sert, ce qui permet une compréhension différente du rayonnement et des relations avec la clientèleNote en bas de page 45.

La mixité offre « plus de voix pour remettre en question les modes de pensée établis... si vous souhaitez la croissance de votre entreprise, vous devez ouvrir votre esprit. Les nouvelles idées viennent de voix nouvelles et diversifiées »

Directeur général, El Soldado (société minière internationale)

Pourquoi investir dans les travailleuses?

Misez sur les personnes motivées

Plutôt que de dépenser de l’argent pour le recrutement externe et d’attendre que les recrues deviennent opérationnelles, les employeurs peuvent économiser énormément de temps et d’argent en donnant de l’avancement aux gens qui travaillent déjà pour eux et en développant leurs compétencesNote en bas de page 46 Une formation de qualité peut contribuer considérablement à améliorer les compétences des membres de votre personnel et leur confiance en eux-mêmesNote en bas de page 47.

L’apprentissage est un parcours de formation d’importance, qui permet aux employeurs de former leur personnel à partir de zéro. Les apprenties et apprentis acquièrent les compétences requises pour l’exercice du métier et se familiarisent avec les méthodes et les systèmes de l’entreprise, tandis que la formation technique enseigne les aspects théoriques du métier. À la fin du programme, les compétences de l’apprentie ou de l’apprenti sont entièrement en phase avec les besoins de l’entreprise. Les employeurs affirment que la formation de leurs compagnes et compagnons d’apprentissage diminue les risques de pénurie de main-d’œuvre qualifiée, augmente les possibilités d’avancement professionnel au sein de l’entreprise et réduit les erreursNote en bas de page 48.

Les employeurs craignent souvent que le personnel apprenti n’ait pas la motivation voulue pour suivre une formation technique. Toutefois, selon le personnel enseignant des collèges à l’échelle du pays, les apprenties sont très motivées à apprendre, possèdent de solides compétences fondamentales et excellent pendant la formation techniqueNote en bas de page 49.

Stimulez votre productivité

Une plus grande mixité peut améliorer la productivité et l’innovation, et ce, de plusieurs façons :

Par exemple, des études réalisées dans les secteurs minier et manufacturier et dans la construction révèlent que les équipes mixtes ont un meilleur rendement. Les femmes apportent des perspectives et des idées nouvelles quant à la meilleure façon de faire le travailNote en bas de page 51. Selon une recherche présentée dans la Harvard Business Review, l’intelligence collective d’une équipe augmente avec la participation des femmesNote en bas de page 52.

Des entreprises ont aussi observé un plus grand souci du détail et une plus grande précision chez leurs équipes à prédominance féminine, ce qui se traduit par un fonctionnement plus efficient de l’équipement, une réduction des retards et une optimisation de la productivitéNote en bas de page 53.

Les femmes sont des mentores formidables au même titre que les hommes pour les nouvelles employées et apprentiesNote en bas de page 54. Les employeurs affirment que le processus de mentorat renouvelle et revitalise leur personnel d’expérience et encourage l’utilisation de méthodes de travail sécuritaires. Les recrues et le personnel apprenti apportent de nouvelles connaissances, de même qu’une compréhension des nouvelles technologiesNote en bas de page 55. Selon les résultats d’un sondage, 63 % des employeurs considèrent que le niveau de productivité des compagnes et compagnons d’apprentissage formé dans leurs rangs dépasse celui des recrues de l’extérieurNote en bas de page 56.

Améliorez la santé et la sécurité

Plusieurs entreprises signalent une amélioration de la conformité aux normes de santé et de sécurité lorsque leurs équipes comptent des femmes, ce qui permet une réduction des jours d’absence pour cause de maladie ou de blessure, ainsi que des économies au chapitre de l’assurance professionnelleNote en bas de page 57. Selon une étude de cas, les électriciennes prennent moins de risques que leurs jeunes collègues masculins et réduisent ainsi les risques d’accidentNote en bas de page 58.

Réduisez l’absentéisme et le roulement du personnel

Les propriétaires d’entreprise bénéficieront d’un milieu de travail dont le personnel est dévoué, chevronné et fidèle. Comme beaucoup de femmes sont déterminées à demeurer dans leur collectivité, elles peuvent être des employées loyales et stables pour lesquelles il vaut la peine d’investir. Cela peut faire épargner des sommes incalculables en frais de recrutement et de formation des recrues.

Ayez des marques d’appréciation et de respect envers les membres de votre personnel, car vous les garderez ainsi plus longtemps. Les membres du personnel qui se sentent respectés dans leur milieu de travail sont plus susceptibles de prendre à cœur les buts et priorités de l’entreprisesNote en bas de page 59. L’adoption de politiques et de procédures pour assurer l’équité dans l’accès aux débouchés a réduit d’environ 75 % l’absentéisme dans une entreprise horticole, a-t-on estiméNote en bas de page 60.

Stratégies de recrutement et de maintien des femmes dans votre milieur de travail

Nul besoin d’être spécialiste pour souscrire à la diversité en milieu de travail — souvent, de simples ajustements peuvent donner des résultats positifsNote en bas de page 61.

Stratégies de recrutement

Confiez des postes de haute direction et des rôles de gouvernance à des femmes

Les entreprises qui comptent un plus grand nombre d’administratrices ont un meilleur rendement que celles qui en comptent moinsNote en bas de page 63. Au fil du temps, les entreprises qui maintiennent une représentation élevée des femmes au sein de leur conseil d’administration ont un rendement considérablement plus élevé que celles où la représentation des femmes est toujours faible : leur taux de rentabilité opérationnelle atteint 84 %; le rendement du capital investi, 60 %; et le rendement des capitaux propres, 46 %Note en bas de page 64. Mieux encore, lorsque des femmes occupent des postes de haute direction et participent à la gouvernance de votre entreprise, vous indiquez clairement aux employées potentielles que vous offrez un milieu de travail est accueillant et intégrateur.

Examinez les politiques et procédures existantes

De nombreuses organisations ont pris des mesures pour revoir leurs politiques d’embauche et de gestion des ressources humaines afin de s’assurer qu’elles réflètent les besoins d’une main-d’œuvre moderne et diversifiée. L’examen des politiques et des procédures pour en éliminer les partis pris, conjuguée à des entretiens avec les travailleuses pour cerner leurs besoins et à de la formation pour sensibiliser vos effectifs aux considérations liées à l’égalité des sexes, peut contribuer à l’établissement d’une culture de travail favorable à la participation des femmesNote en bas de page 65.

Créez un milieu de travail intégrateur

La culture du milieu de travail est un enjeu crucial, trop souvent négligé par les employeursNote en bas de page 66. Un climat de travail accueillant aide à attirer de nouveaux talents et à améliorer les bénéfices netsNote en bas de page 67. Selon le Groupe Hay, un climat positif rehausse considérablement (jusqu’à 30 %) les résultats netsNote en bas de page 68.

La présence de femmes sur les chantiers peut créer un environnement de travail plus respectueux et plus professionnel, où le ton et le niveau des communications sont appropriés. Selon la rétroaction reçue des gestionnaires et de la main-d’œuvre, ce genre d’environnement de travail convient davantage aux membres du personnel des deux sexesNote en bas de page 71.

Les hommes sont d’importants alliés dans les efforts de promotion de la mixité au travail Ils peuvent contribuer à la création et à la normalisation d’un environnement plus collégial, plus harmonieux et plus intégrateur. Selon une étude récente, les efforts visant à influencer les hommes sont plus efficaces lorsqu’ils sont facilités par d’autres hommes ouverts à l’avancement des femmesNote en bas de page 72.

Mettez en œuvre un programme de mentorat et d’accompagnement

Parrainez une apprentie. Toutes les apprenties et tous les apprentis ont besoin de marraines, de parrains ou d’employeurs qui les soutiendront durant l’apprentissage des compétences de leur métier et leur permettront d’acquérir l’expérience nécessaire pour devenir compagnes ou compagnons. En embauchant des apprenties et en les jumelant à des compagnes ou compagnons d’expérience, votre organisation contribuera à accroître le nombre de femmes dans les métiers.

Donnez à vos employées l’accès à une personne pouvant leur servir de modèle, par exemple, une mentore ou un mentor. Selon des femmes du secteur minier qui ont répondu à un sondage, l’avancement professionnel est très difficile dans les professions techniques, les métiers spécialisés et les postes de direction. Elles ont indiqué que la présence de modèles féminins dans les postes de direction pouvait être bénéfiqueNote en bas de page 73.

Les marraines et parrains poussent le mentorat plus loin. Tout en offrant des conseils et du soutien à leurs mentorées, les marraines et parrains prennent leur défense, font leur promotion dans leurs réseaux et les exposent à de nouvelles possibilités

Le mentorat peut donner une plus grande confiance aux femmes et contribuer à leur avancement professionnel, notamment en leur faisant connaître les possibilités de formation et de perfectionnement.

Les employeurs encouragent souvent leurs femmes de métier à tisser des liens avec des paires par l’entremise de groupes et de comités de femmes en milieu de travail. Ces groupes permettent aux femmes de réseauter et de partager leur vécu, et ils peuvent rehausser leur capacité de composer avec les réalités d’un milieu de travail à prédominance masculine. De nombreux syndicats offrent également d’excellentes avenues pour aborder les enjeux qui touchent les femmes en milieu de travail.

Écoutez les membres de votre personnel et répondez à leurs besoins

L’écoute des membres de votre personnel et l’apport d’adaptations pertinentes faciliteront le maintien de vos effectifs et amélioreront la productivité. Ces efforts donnent d’aussi bons résultats avec les femmes qu’avec les hommes et contribuent à favoriser un climat de travail intégrateur et positif. Voici quelques possibilités à envisager :

Les gestionnaires qui cherchent à améliorer la productivité et le rendement d’équipe, plutôt qu’à répondre aux griefs du personnel, font d’importantes économies au chapitre des coûtsNote en bas de page 76.

Éliminez les suppositions quant à la capacité des femmes de faire le travail, dèffectuer des heures suppl`mentaires ou de participer à des projets dans les endroits éloignés. Moyennant un préavis raisonnable, beaucoup de femmes voudront saisir les possibilités d'avancement professionnel, même si cela suppose des déplacement ou l'éloignement de leur famille pendant un certain temps.Note en bas de page 77

Des recherches et des études de cas révèlent quìl peut être rentable pour une entreprise de parrainer des congés parentaux, d'assurer la prévisibilité des horraires de travail et d'améliorer l'accès aux services de garde et à des programmes de santé de qualité. Les programmes qui améliorent l'équilibre travail-vie pour les parents ou l'était de santé de tous les membres du personnel peuvent donner des rendements attrayants. Pour chaque dollar investi, un employeur a touché un rendrement de 3$ grâce aux économie réalisées par la réduction de l'absentéisme et tu roulement du personnel.Note en bas de page 78

Selon le Groupe Hay, un climat positif rehausse considérablement (jusqu'à 30%) les résultat nets.Note en bas de page 79

Fixez des objectifs

Une entreprise doit aborder la mixité comme elle aborderait tout autre objectif stratégique. Cela exige la compréhension du dossier, un engagement de la direction, l’établissement d’objectifs et d’une base de référence, ainsi que la mesure des progrèsNote en bas de page 80 S’il peut être difficile d’isoler les facteurs qui influent sur le rendement, les entreprises qui mesurent les résultats et comprennent les coûts et les avantages sont mieux placées pour inclure les femmes dans leur stratégie opérationnelleNote en bas de page 81.

Un dernier conseil: Trouvez votre avantage concurentiel

Alors, qu’attendez-vous? Les employeurs qui embauchent un plus grand nombre de femmes constatent une amélioration des relations avec la clientèle et de la culture de travail (ouverture accrue aux différences) ainsi qu’une augmentation générale de la productivité et de la sécurité au travail. Compte tenu de ces nombreux avantages, il est bon de chercher des moyens d’embaucher plus de femmes à tous les échelons, des postes d’entrée à la haute direction.

Les stratégies exposées dans ce document ne sont qu’un début. Si vous êtes propriétaire d’une petite ou d’une moyenne entreprise aux ressources humaines limitées, vous pouvez envisager d’utiliser des boîtes à outils et des guides. La collaboration avec les organisations non gouvernementales, les syndicats ou les établissements d’enseignement renforcera aussi vos effortsNote en bas de page 84.

Ressources supplémentaires

Date de modification :