Guider une stratégie de mobilisation des hommes et des garçons en tant que partenaires pour faire avancer l’égalité des genres : Consultation fermée

État actuel : fermé

Cette consultation a eu lieu du 9 juillet 2018 au 28 août 2018.

Vous trouverez dans le rapport Ce que nous avons entendu le résumé des discussions des tables rondes.

Le budget de 2018 prévoyait 1,8 million de dollars sur deux ans, dès l’exercice 2018-2019, pour l’élaboration d’une stratégie de mobilisation des hommes et des garçons qui fait la promotion de l’égalité et qui met à l’essai des approches novatrices et ciblées visant à lutter contre l’inégalité.

Durant l’été 2018, Femmes et Égalité des genres Canada (anciennement Condition féminine Canada) a tenu 11 tables rondes partout au pays, qui ont réuni plus de 200 intervenantes et intervenants de divers horizons régionaux, spécialisés et thématiques (Autochtones, personnes de la diversité sexuelle, communautés racialisées, jeunes et entreprises), entre autres, afin de discuter des avantages, des défis potentiels et du rôle du gouvernement fédéral à l’égard de la mobilisation des hommes et des garçons dans la promotion de l’égalité des genres.

Qui cette consultation visait-elle?

Le gouvernement du Canada a mobilisé des représentantes et des représentants d’organismes communautaires impliqués dans divers programmes et questions concernant la participation des hommes et des garçons à l’égalité des genres, ainsi que des leaders communautaires et des représentantes et représentants de groupes de défense des personnes handicapées, des personnes de la diversité sexuelle, des aînées et aînés, des peuples autochtones, des communautés racialisées, des étudiantes et étudiants, des jeunes, des organisations religieuses, le secteur privé, des syndicats, des universitaires et autres.

Questions clés aux fins de discussion

Il faut mobiliser les hommes et les garçons afin qu’ils deviennent des alliés, des partenaires et des co-bénéficiaires de l’égalité des genres pour que le changement soit réel et durable et serve de complément au travail accompli par les mouvements des femmes et des personnes de la diversité sexuelle en vue de bâtir un pays inclusif où tout le monde peut s’épanouir. Les questions suivantes ont guidé les discussions.

  1. Quels seraient les principes fondamentaux de la mobilisation des hommes et des garçons en tant que partenaires dans la promotion de l’égalité des genres?
    • La vision, l’objectif et le cadre s’en inspirent-ils suffisamment? Dans la négative, comment peuvent-ils être renforcés?
  2. Quels sont les obstacles à la mobilisation accrue des hommes et des garçons dans la promotion de l’égalité des genres et comment les enrayer?
    • Comment sensibiliser ceux qui ne sont pas mobilisés et ceux qui s’opposent publiquement à l’égalité des genres?
    • Quel type de langage utilisez-vous ou évitez-vous lors de discussions sur l’égalité des genres avec les hommes et les garçons?
  3. Quels modèles ou pratiques exemplaires efficaces appuient la mobilisation dans la promotion de l’égalité des genres?
    • Comment le gouvernement fédéral devrait-il s’y prendre pour promouvoir la mobilisation en vue de l’égalité des genres?

Ce que nous avons entendu

Rapport final

Appel à la mobilisation des hommes et des garçons Ce que nous avons entendu : Rapport des tables rondes sur la mobilisation des hommes et des garçons pour faire avancer l’égalité des genres

Idées partagées

Les tables rondes ont permis de dégager quatre principes thématiques qui guideront l’élaboration d’une stratégie de mobilisation des hommes et des garçons.  

Des croyances et des attitudes persistantes, enracinées et systémiques sont au cœur de l’inégalité entre les genres. Il reste beaucoup à faire pour lutter contre ces croyances qui sont la clé d’un changement de comportement constructif. Nous devons nous assurer que personne n’est exclu de ce processus. En le fondant dans un respect mutuel et en reconnaissant les différentes réalités des hommes, ce travail peut encourager les hommes à faire partie de la solution.

Pour aller de l’avant, il est essentiel de modéliser des actions et des comportements positifs. Cela signifie que nous devons créer des espaces où les hommes peuvent se parler, où ils peuvent commettre des erreurs et où ils peuvent eux aussi guérir des traumatismes et de la violence historiques et systémiques. Pour ce faire, une approche à long terme comportant plusieurs volets s’impose pour établir l’équilibre entre le soutien et la responsabilisation.

De nombreuses organisations et personnes grandement impliquées dans ce travail ont fait part d’un sentiment d’isolement et d’un manque de liens. Il serait possible d’accélérer et d’accentuer le changement grâce à une plus grande collaboration, à l’échange de connaissances et à la collecte de données. Selon les personnes participantes, il s’agit d’un domaine où le gouvernement du Canada pourrait jouer un rôle important.

Aucune discussion sur les stratégies visant à mobiliser les hommes et les garçons ne peut avoir lieu en dehors du contexte plus large du travail sur l’égalité des genres avec les femmes et les filles. Une approche visant à mobiliser les hommes et les garçons ne doit pas contribuer aux inégalités structurelles dans le financement des femmes et des filles, et doit reconnaître le leadership des mouvements des femmes et des personnes de la diversité sexuelle pour l’orientation de cette approche.

Renseignements connexes

Pour nous joindre

Femmes et Égalité des genres Canada 
C.P. 8097, succursale T, CSC 
Ottawa (Ontario) 
K1G 3H6

Numéro sans frais : 1-855-969-9922 
Appels locaux : 613-995-7835 
ATS : 819-420-6905 
Télécopieur : 819-420-6906

Renseignements généraux : communications@cfc-swc.gc.ca 

Date de modification :