Depuis la toute première pionnière jusqu’aux puissantes agentes de changement d’aujourd’hui, depuis le long parcours conduisant au droit de vote des femmes vers l’égalité des droits et des chances pour toutes, les femmes ont ouvert la voie et continuent à le faire pour créer un monde meilleur et plus égal pour tout le monde.

Jetez un coup d’œil à cette chronologie pour découvrir des événements marquants de l’histoire des femmes canadiennes.

1645 : Jeanne Mance, fondatrice du premier hôpital du Canada

Titre : Jeanne Mance
Source : Bibliothèque et Archives Canada/Collection William Kingsford /e010957246

Jeanne Mance, une infirmière française et pionnière de la Nouvelle-France, ouvre l’Hôtel-Dieu de Montréal, l’un des premiers hôpitaux du pays.

1813 : Laura Secord, héroïne de la guerre de 1812

Laura Secord

Laura Secord marche une distance de 32 kilomètres pour avertir le lieutenant James Fitzgibbon d’une attaque imminente des États-Unis, durant la guerre de 1812.

1853 : Mary Ann Shadd Cary, première journaliste noire d’Amérique du Nord

Mary Ann Shadd Cary

Mary Ann Shadd Cary est la première journaliste noire en Amérique du Nord. Elle est rédactrice du Provincial Freeman, un journal torontois qui se veut la voix des personnes noires au Canada.

1867 : Dre Emily Stowe, première femme médecin à exercer au Canada

Dre Emily Stowe

Bien qu’elle doive attendre jusqu’en 1880 pour obtenir son permis d’exercice, la Dre Emily Stowe est la première femme médecin à exercer au Canada.

1875 : Grace Annie Lockhart, pionnière de la formation universitaire des femmes

Titre : Grace Annie Lockhart
Source/crédit : Université Mount Allison

L’Université Mount Allison de Sackville, au Nouveau-Brunswick, décerne à Grace Annie Lockhart un baccalauréat en sciences et littérature anglaise, faisant d’elle la première bachelière du Canada.

1897 : Clara Brett Martin, première avocate au Canada

Titre : Clara Brett Martin
Source/crédit : La collection photo des archives du Barreau de l’Ontario 2006006-28P

Clara Brett Martin est admise au barreau, devenant ainsi la première avocate au Canada.

1903 : Emma Baker, première femme titulaire d’un doctorat au Canada

Titre : Emma Baker
Source/crédit : Archives de l’Université de Toronto, 2007-47-1MS

Emma Baker est la première femme à recevoir un doctorat d’une université canadienne. Elle obtient son diplôme en psychologie à l’Université de Toronto.

1914-1918 : Premières femmes à servir au sein du Corps de santé royal canadien

Titre :Les infirmières canadiennes, CWM 19920085-353
Source/crédit : Collection George Metcalf Archival, Musée canadien de la guerre

Durant la Première Guerre mondiale, plus de 2 800 femmes servent au sein du Corps de santé royal canadien, et la majorité d’entre elles servent à l’étranger dans des hôpitaux et des navires-hôpitaux ainsi que dans de nombreux théâtre de guerre et zones de combats au sein d’unités d’ambulance de campagne.

1916 : Les Manitobaines sont les premières Canadiennes à obtenir le droit de vote

Titre : Nellie McClung
Source/crédit : Cyril Jessop, Bibliothèque et Archives Canada

Grâce aux efforts de Nellie McClung et de la Political Equality League, les Manitobaines sont les premières Canadiennes à obtenir le droit de vote aux élections provinciales.

1917 : Louise McKinney et Roberta MacAdams Price, premières femmes de l’Empire britannique élues à une assemblée législative

Titre : Louise McKinney
Source/crédit : Archives Glenbow, NA-825-1


Titre : Roberta MacAdams Price
Source/crédit : Archives Glenbow, NA-14004-1

Louise McKinney et Roberta MacAdams Price, deux Albertaines, sont les premières femmes de l’Empire britannique à être élues à une assemblée législative provinciale.

1918 : Certaines femmes obtiennent le droit de vote aux élections fédérales

Titre : Votes pour les femmes
Description : Un cercle violet avec le texte “Votes pour les femmes” au milieu.

Les citoyennes canadiennes de race blanche âgées de plus de 21 ans obtiennent le droit de vote. Il faudra attendre encore 40 ans pour que toutes les femmes du pays obtiennent le même droit.

1921 : Agnes Macphail, première femme élue à la Chambre des communes

Agnes Macphail

Agnes Macphail, militante et fondatrice de la Société Elizabeth Fry du Canada, devient la première députée élue à la Chambre des communes.

1924 : Cecile Eustace Smith, première Canadienne à représenter le Canada aux Jeux olympiques

Titre : Cecile Eustace Smith
Source/crédit : Archives de la ville de Toronto, Fonds Globe and Mail, Fonds 1266, Item 9842.

Cecile Eustace Smith, patineuse artistique de 15 ans, est la première femme à représenter le Canada aux Jeux olympiques. Elle participe aux premiers Jeux olympiques d’hiver officiels à Chamonix, en France.

1927 : Les Célèbres cinq, signataires de l’affaire « personnes »

Titre : Les Célèbres cinq, 1930.
Description : Le très honorable William Lyon Mackenzie King et invités dévoilent une plaque qui commémorent les cinq femmes de l’Alberta dont leur efforts ont menés à l’affaire « personne », qui a permis aux femmes le droit d'exercer un emploi dans la sphère publique.
Source : Librarie et Archives Canada/Fonds de l’Office du film du Canada/a195432

5 femmes, que l’on appelle aujourd’hui les Célèbres cinq, font une contestation judiciaire qui a marqué un tournant dans la lutte pour le droit à l’égalité au Canada. Les Albertaines Emily Murphy, Nellie McClung, Louise McKinney, Irene Parlby et Henrietta Muir Edwards, des journalistes, politiciennes, réformatrices et militantes demandent à la Cour suprême du Canada de déterminer si le mot « personne » englobe les femmes dans l’article 24 de la Loi sur l’Amérique du Nord britannique. Après 5 semaines de délibération, la Cour suprême tranche : le mot « personne » exclut les femmes.

1929 : Les femmes sont déclarées des « personnes »

Titre : "Now That We Are Persons", article écrit par Nellie McClung.
Description : Photo d’un article du Farm and Ranch Review, 2 janvier 2030 (Vol XXV!, No. 1, pp.16), intitulé "Now That We Are Persons" écrit par Nellie McClung.
Source/crédit : Archives provinciales de l’Alberta, A17201

Le Conseil privé de Londres déclare que les femmes sont des « personnes » et peuvent donc être nommées au Sénat du Canada.

1941 : Création de divisions féminines au sein du Corps de l’Armée et de la Marine royale canadienne

Titre : La fanfare et le corps de cornemuse du Service féminin de l’Armée canadienne se préparant à participer au défilé anniversaire du Service, près d’Apeldoorn, Pays-Bas, 13 août 1945
Source : Librarie et Archives Canada/Fonds du Ministère de la défense nationale /a115474

Le Service féminin de l’Armée canadienne et la Division des femmes de la Marine royale du Canada sont créés et plus de 45 000 femmes bénévoles sont recrutées pour un service militaire à temps plein autre que les soins infirmiers.

1954 : Elsie Knott, première femme élue chef d’une communauté autochtone au Canada

Elsie Knott

Elisie Knott, une Ojibwée membre de la Première Nation de Curve Lake, en Ontario, devient la première femme élue chef d’une communauté autochtone au Canada.

1960 : L’ensemble des Canadiennes obtiennent le droit de vote

Titre : Dans le hall du Hiawatha Council à l’occasion des élections fédérales partielles
Source/crédit : Bibliothèque et Archives Canada /Ministère des Affaires autochtones et du Nord /a123915

Toutes les Canadiennes obtiennent le droit de vote aux élections fédérales. Jusqu'à ce que la Loi électorale du Canada soit édictée en 1960, les Autochtones vivant dans des réserves ne pouvaient pas voter à moins de renoncer à leurs droits conférés par traité et à leur statut d'Indien.

1967 : Mise sur pied de la Commission royale d’enquête sur la situation de la femme au Canada

Titre : Florence Bayard Bird
Source/crédit : Conseil du statut de la femme, à Ottawa, en Ontario: 1969 / PA-135131

La Commission royale d’enquête sur la situation de la femme au Canada est créée; il s’agit de la première commission à être présidée par une femme, Florence Bird. Le mandat de la Commission est de « faire enquête et rapport sur la situation de la femme au Canada et de recommander les mesures que le gouvernement fédéral pourrait prendre pour assurer aux femmes des chances égales à celles des hommes dans tous les aspects de la société canadienne ».

1969 : Réjane Laberge-Colas, première femme nommée juge à une cour supérieure

Titre : Réjane Laberge-Colas
Source/crédit: Université de Montréal

Réjane Laberge-Colas, une juge de la Cour supérieure du Québec, est la première Canadienne à être nommée juge à une cour supérieure.

1970 : Dépôt au Parlement du rapport de la Commission royale d’enquête sur la situation de la femme

Titre : Commission royale d’enquête sur la situation de la femme au Canada/ e010858739
Source/crédit : W. H. "Bill" Olson, Dominion-Wide Photographs Limited

Le rapport de la Commission royale d’enquête sur la situation de la femme au Canada est déposé au Parlement. Il comporte des recommandations sur la mise à jour du système législatif et sur la façon de régler des problèmes fondamentaux pour les femmes, notamment la pauvreté, le droit de la famille, la Loi sur les Indiens ainsi que sur la nécessité d’avoir une représentante fédérale pour les femmes.

1971 : Modifications au Code canadien du travail

Source/crédit : Site web du congrès du travail du Canada
Description : Une femme dans la rue avec une affiche dans ses mains pendant une démonstration. Sur l’affiche, on peut lire « Working women have a right to paid maternity leave ».

Le Code canadien du travail est modifié pour interdire la discrimination fondée sur le sexe et l’état matrimonial, pour renforcer le principe « à travail égal, salaire égal » et pour créer un congé de maternité de 17 semaines.

1977 : Création de la Loi canadienne sur les droits de la personne

La Loi canadienne sur les droits de la personne est adoptée. Elle interdit la discrimination fondée sur le sexe et garantit aux femmes un salaire égal pour un travail égal.

1979 : Nellie J. Cournoyea, première femme à diriger un territoire

Nellie J. Cournoyea

Nellie J. Cournoyea, une Inuvialuite, est élue à l’Assemblée législative des Territoires du Nord-Ouest et devient la première Autochtone à diriger le gouvernement d’une province ou d’un territoire au Canada.

1981 : Inscription du droit des femmes dans la nouvelle Charte canadienne des droits et libertés

Titre : Charte Canadienne des droits et libertés
© Gouvernement du Canada. Reproduit avec la permission de Bibliothèque et Archives Canada (2020).
Source/crédit : Bibliothèque et Archives Canada/Robert Stacey fonds/e010758222_s1-v8

Les droits des femmes, garantissant aux femmes les mêmes droits que les hommes au regard de la loi, sont inscrits dans la nouvelle Charte canadienne des droits et libertés.

1983 : Jeanne Sauvé, première gouverneure générale du Canada

Jeanne Sauvé

Jeanne Sauvé est nommée gouverneure générale du Canada; elle est la première femme à occuper ce poste.

1987 : Les postes de combat au sein de l’Aviation canadienne sont ouverts aux femmes

Titre : Le 20 juin 1989, le capitaine Jane Foster (gauche) et le capitaine Deanna « Dee » Brasseur se tiennent sur un chasseur CF188 Hornet.
Source/crédit : CKC89-3773, archives du MDN

Les femmes sont autorisées pour la première fois à occuper des postes de combat au sein de l’Aviation canadienne, ce qui leur ouvre notamment la possibilité de piloter des avions de chasse.

1992 : Roberta Bondar, première femme astronaute dans l’espace

Roberta Bondar

Roberta Bondar, titulaire d’un doctorat en neurologie, est la première femme canadienne à s’aventurer dans l’espace.

1993 : Jean Augustine, première femme noire canadienne élue à la Chambre des communes

Titre : L’Honorable Jean Augustine
Source/crédit : Bibliothèque et Archives Canada/ Althea Thauberger/e008299388

Jean Augustine devient la première femme noire élue à la Chambre des communes.

1993 : Kim Campbell devient première ministre du Canada.

Kim Campbell

Kim Campbell est élue première ministre, la première fois qu’une femme occupe ce poste.

1995 : Adoption de la Déclaration et Programme d’action de Beijing

Le Canada adopte la Déclaration et le Programme d’action de Beijing, dans lesquels il s’est engagé à faire progresser les objectifs en matière d’égalité, de développement et de paix pour toutes les femmes et les filles.

Visitez notre page Web de la Semaine de l’égalité des sexes de 2020 sur Beijing +25 pour plus de détails.

1996 : Ajout de l’orientation sexuelle à la Charte canadienne des droits et libertés

La Loi canadienne sur les droits de la personne est modifiée pour y interdire la discrimination fondée sur l’orientation sexuelle.

Cette vidéo ne comporte pas de narration.

Les jalons des droits LGBTQ2 - Transcription
  • Tout le monde mérite de se sentir en sécurité, de vivre à l’abri de la discrimination et de la persécution et de s’exprimer pleinement, peu importe qui ils aiment ou comment ils s’identifient.
  • 1996 – L’orientation sexuelle est ajoutée à la Charte canadienne des droits et libertés.
  • 2005 – Le mariage homosexuel est légalisé partout au Canada.
  • 2009 – La première Marche trans au Canada est organisée pendant le défilé de la fierté gaie de Toronto.
  • 2017 – L’expression de genre et l’identité de genre sont ajoutées à la Loi canadienne sur les droits de la personne.
  • 2017 – Le gouvernement du Canada présente des excuses officielles pour la purge historique des membres LGBTQ2 des Forces armées canadiennes, de la Gendarmerie royale du Canada et de la fonction publique.
  • 2019 – Gemma Hickey devient l’une des premières personnes du Canada à recevoir un certificat de naissance et un passeport de genre neutre [photo].
  • Célébrons toutes les personnes qui travaillent à faire progresser l’égalité des genres et qui continuent de créer un monde meilleur et égal pour tous.
  • #GrâceàVous

2001 : Recommandation de la Commission canadienne des droits de la personne pour un système d’équité salariale

La Commission canadienne des droits de la personne recommande au Parlement d’établir un système proactif d’équité salariale afin que les employées et les employés obtiennent de façon proactive un salaire égal, sans avoir à déposer une plainte pour le recevoir.

Cette vidéo ne comporte pas de narration.

Les jalons de la participation économique et prospérité des femmes
  • Tout le monde – peu importe son identité ou son expression de genre – mérite de recevoir un salaire égal pour un travail de valeur égale.
  • 2001 – La Commission canadienne des droits de la personne recommande aux employeurs d’examiner leurs pratiques salariales pour s’assurer que les femmes et les hommes reçoivent un salaire égal pour un travail égal – les travailleuses et travailleurs ne devraient pas avoir à déposer une plainte avant que des mesures soient prises en matière d’équité salariale.
  • De 2001 à 2004, le Groupe de travail Bilson alimente le progrès dans notre quête d’équité salariale et recommande des changements à la loi et au rôle des syndicats afin de non seulement atteindre – mais maintenir – l’équité salariale.
  • Le taux de participation des femmes à un travail rémunéré augmente de 12 % entre 1995 et 2020.
  • L’écart salarial diminue de 6 cents entre 1997 et 2019. Les femmes gagnent 88 cents pour chaque dollar gagné par les hommes.
  • 2018 – Le Parlement adopte la Loi sur l’équité salariale pour assurer une juste rémunération des hommes et des femmes dans la fonction publique fédérale et les établissements sous gestion fédérale.
  • 2019 – Karen Jensen est nommée première commissaire à l’équité salariale du Canada [photo].
  • Nous avons réduit l’écart salarial et nous gagnons du terrain. Continuons à travailler pour la parité.
  • #GrâceàVous

2001 : Mise sur pied d’un groupe de travail sur l’équité salariale

Le gouvernement du Canada charge le Groupe de travail Bilson d’améliorer l’approche fédérale en matière d’équité salariale. Au total, 113 recommandations sont formulées pour un nouveau système proactif d’équité salariale.

Visitez notre page Web de la Semaine de l’égalité des sexes de 2020 à propos des jalons de la participation économique et prospérité des femmes pour plus de détails.

2004 : Création du Comité permanent de la condition féminine

Le Comité permanent de la condition féminine est créé à la Chambre des communes pour tenir le Parlement au courant des questions relatives à la participation des femmes à la société et pour promouvoir l’action gouvernementale en faveur de l’égalité des femmes.

2005 : Le mariage homosexuel devient légal à l’échelle nationale

Le mariage homosexuel est légalisé partout au Canada.

Visitez notre page Web de la Semaine de l’égalité des sexes de 2020 sur les droits LGBTQ2 pour plus de détails.

2009 : Josée Kurtz, première femme à être aux commandes d’un grand navire de guerre canadien

Titre : Josée Kurtz
Source/crédit : Marine royale canadienne

La capitaine de frégate Josée Kurtz est la première femme de l’histoire du Canada à prendre le commandement d’un grand navire de guerre, la frégate NCSM Halifax.

2012 : Le Canada mène une campagne internationale couronnée de succès aux Nations Unies pour instituer la Journée internationale des filles

Les Nations Unies adoptent officiellement une résolution désignant la Journée internationale de la fille, sous l’égide du Canada.

2015 : Le premier Cabinet paritaire de l’histoire du Canada est annoncé

Le premier ministre annonce le premier Cabinet à représentation équilibrée des genres de l’histoire du pays.

2015 : Lancement de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées

Le gouvernement du Canada lance l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées.

2017 : L’expression de genre et l’identité de genre sont ajoutées comme motifs de protection à la Loi canadienne sur les droits de la personne

La Loi canadienne sur les droits de la personne est modifiée afin d’interdire la discrimination fondée sur l’identité ou l’expression de genre.

2017 : Le Canada prend des mesures pour contrer la violence fondée sur le sexe

La toute première stratégie fédérale sur la violence fondée sur le sexe, intitulée Il est temps : La stratégie du Canada pour prévenir et contrer la violence fondée sur le sexe, est lancée.

2019 : Nomination de Karen Jensen au poste de commissaire à l’équité salariale du Canada

Source : Commission canadienne des droits de la personne

Karen Jensen est la toute première commissaire à l’équité salariale nommée au pays.

2019 : Publication du rapport final de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées

Réclamer notre pouvoir et notre place, le rapport final en deux volumes de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées, est publié le 3 juin 2019. On y réclame des changements juridiques et sociaux transformateurs pour résoudre la crise qui a dévasté les communautés autochtones partout au pays.

Liens connexe :

Date de modification :