Introduction à l'ACS+

Le sexe et le genre – Diversité de genre

Les définitions fournies ci-dessous s’inspirent du Cadre d’intégration d’une perspective des genres de la Commission canadienne des droits de la personne, de la brochure Identité sexuelle et expression de l’identité culturelle de la Commission ontarienne des droits de la personne, ainsi que de l’Institut de la santé des femmes et des hommes des Instituts de recherche en santé du Canada. Quelques-unes proviennent également du Secrétariat LGBTQ2 du gouvernement du Canada.

Dans son sens restreint, le mot sexe renvoie aux caractéristiques biologiques et physiologiques des êtres humains. Généralement, le sexe d’une personne est déterminé à la naissance par une évaluation médicale, ce que l’on désigne habituellement sous l’appellation « sexe attribué à la naissance ».

Le mot genre est notamment utilisé pour désigner les rôles, les comportements, les activités et les attributs socialement déterminés, c’est-à-dire ce qu’une société juge approprié pour l’un ou l’autre des sexes. Les attentes qui en découlent, en général limitées et stéréotypées, définissent ce qu’une personne peut faire en société.

Expression de genre : L’expression de genre fait référence aux différentes manières dont on peut décider d’exprimer son identité de genre, notamment par les vêtements, la voix, la coiffure ou le maquillage. Comme l’expression de genre d’une personne n’est pas toujours conforme aux attentes sociales en matière de genre, elle ne permet pas nécessairement de déterminer l’identité de genre d’une personne.

L’identité de genre ou identité sexuée est l’expérience intime et personnelle qu’a une personne de son propre sexe, soit-il féminin, masculin ou ni l’un ni l’autre. L’identité de genre d’une personne peut correspondre ou non au sexe qui lui a été attribué à la naissance et peut différer de son orientation sexuelle.

Une personne cisgenre s’identifie au genre qui lui a été assigné à la naissance.

Une personne intersexuée est née avec une ou plusieurs variantes dans ses caractéristiques sexuelles (chromosomes, gonades, hormones sexuelles ou organes génitaux); elle se situe donc en dehors des définitions habituelles des corps « masculin » et « féminin ».

Personne allosexuelle est un terme générique qui englobe les personnes lesbiennes, gaies, bisexuelles (attirées autant par les hommes que par les femmes), transgenres, transsexuelles, intersexuées, « queers » (identité revendiquée par une partie de la communauté allosexuelle, en particulier des jeunes) et bispirituelles. Chaque communauté aura son appellation de prédilection, mais il faut se rappeler qu’il y a souvent, dans la désignation choisie, un recoupement des caractéristiques liées au sexe, au genre et à l’orientation sexuelle. Il n’est pas toujours nécessaire de noter ce recoupement dans l’application de l’ACS+, mais on le fera lorsqu’il y a lieu.

Une personne non binaire (ou « de genre queer ») est une personne dont l’identité de genre n’est pas conforme à une conception binaire du genre, telle qu’homme ou femme. Cette personne peut s’identifier comme étant à la fois homme et femme, être androgyne, avoir une identité fluide, multiple ou non genrée, ou se situer en dehors du spectre « homme-femme ».

Une personne trans ou transgenre est une personne dont l’identité de genre n’est pas celle que l’on associe habituellement au sexe lui ayant été assigné à la naissance. Cette identité peut respecter le cadre de la binarité sexuelle (c’est-à-dire, un homme ou femme trans) ou, encore, sortir de la binarité (c’est-à-dire une personne non binaire, non conforme dans le genre, allosexuelle, agenre, etc.)

Transsexuel est un terme qui n’est plus couramment utilisé, bien qu’il puisse encore être en usage parmi les personnes transgenres d’un certain âge. Il désignait autrefois une personne dont l’identité de genre diffère du sexe qu’on lui a assigné à la naissance et qui a entrepris une transition physique, notamment au moyen d’interventions médicales ou chirurgicales. Il a perdu en popularité parce qu’il suppose qu’il faut passer par une transition physique pour pouvoir se réclamer d’une identité trans.

Bispirituel est un terme français utilisé pour tenter de circonscrire un concept ancré dans la tradition de plusieurs peuples autochtones. Il s’agit d’une identité propre à la culture, employée par certains peuples autochtones pour désigner une personne dont l’identité de genre, l’identité spirituelle ou l’orientation sexuelle mêle des esprits masculin et féminin.