Introduction à l'ACS+

Résumé : l’ACS+, une compétence

En développant votre maîtrise de l’ACS+, vous verrez mieux comment les enjeux sont modelés par différents facteurs identitaires croisés. Pour ce faire, vous devez examiner les données ventilées et les résultats de recherche tout en tenant compte des normes et des conditions sociales, économiques et culturelles, sans oublier de consulter les populations touchées.

L’ACS+ est une méthode très utile pour tenir systématiquement compte d’un ensemble de facteurs identitaires dans l’élaboration des politiques, des programmes et des initiatives. Elle peut être utilisée dans différents domaines et dans le cadre de nombreux postes.

Bien que cela arrive rarement, l’ACS+ peut vous amener à conclure qu’il n’y a pas, parmi la population hétérogène du Canada, d’ensembles de personnes pour qui l’initiative aura des répercussions négatives. Si vous consignez votre démarche et précisez vos options, vous vous trouvez, de fait, à utiliser une approche sensible aux considérations de genre et à la diversité.

À l’inverse, l’application de la démarche d’ACS+ à une initiative qui, au départ, ne semble pas du tout genrée peut révéler que d’importants facteurs de genre ou de diversité doivent être pris en considération.

N’oubliez pas qu’il est crucial de remettre en question vos suppositions au sujet d’un enjeu et de ses effets éventuels sur une variété de personnes. Car vos suppositions et préjugés pourraient, sans que vous le sachiez, influencer les options que vous envisagez. En définitive, vous voulez recommander aux décisionnaires l’option qui atténuera autant que possible les répercussions négatives, de manière à produire des résultats optimaux pour toutes et tous.