Mesurer les progrès

Le Cadre des résultats relatifs aux genres – maintenant en ligne!

Le Cadre des résultats relatifs aux genres (CRRG) est un outil pangouvernemental qui représente la vision du gouvernement du Canada en matière d’égalité des genres ; les mesures qui seront prises pour atteindre l’égalité des genres, et comment les progrès dans ce domaine seront évalués.

Visitez le site web pour découvrir comment nous allons réaliser nos objectifs en matière d’égalité des genres   en mettant l’accent sur :

  • Éducation et perfectionnement des compétences
  • Participation à l’économie et prospérité
  • Leadership et participation à la démocratie
  • Violence fondée sur le genre et accès à la justice
  • Réduction de la pauvreté, santé et bienêtre
  • Égalité des genres dans le monde 

Réussites dans le domaine de l’égalité des genres

Les femmes en politique dans le monde

Le 12 mars, l’Union interparlementaire (UIP) a présenté l’édition 2019 de la carte biennale de l’UIP-ONU de la femme en politique lors de la soixante-troisième session de la Commission de la condition de la femme qui a eu lieu au siège des Nations Unies à New York.

La carte, qui présente les classements mondiaux pour les femmes dans les branches exécutive et législative des gouvernements en date à partir du 1er janvier 2019, démontre que la proportion de femmes qui sont ministres est à son niveau le plus élevé, soit 20,7 %, soit une hausse de 2,4 points de pourcentage depuis 2017. Elle démontre également que les types de portefeuilles ministériels détenus par les femmes se diversifient.

Neuf pays, contre six en 2017, ont 50 % ou plus de femmes dans des postes ministériels. Le Canada est classé 8e au monde avec 50 % de femmes dans des postes ministériels.

Il y a également eu un changement intéressant dans les types de portefeuilles ministériels détenus par les femmes. Bien que les femmes continuent de détenir principalement des portefeuilles comme les affaires sociales, le portefeuille du commerce et de l’industrie figure parmi les cinq principaux ministères détenus par les femmes pour la première fois; et pour la première fois depuis 2012, les portefeuilles des femmes ministres portant sur l’emploi, le travail, la formation professionnelle sont parmi les cinq premiers. En outre, plus de femmes détiennent des portefeuilles traditionnellement occupés par les hommes par rapport à 2017 : 30 % plus de femmes détiennent les portefeuilles ministériels de la défense, 52,9 % plus de femmes détiennent les portefeuilles ministériels des finances, et 13,6% plus de femmes détiennent les portefeuilles ministériels des affaires étrangères.

Conseil canadien de jeunes féministes

Deux jeunes femmes d’Ottawa ont formé le Conseil canadien de jeunes féministes et ont choisi l’occasion de la 63e session de la Commission de la condition de la femme de l’ONU pour lancer cette nouvelle organisation nationale. Katrina Leclerc et Alexandria Kazmerik, membres du personnel du Bureau du sénateur indépendant Marilou McPhedran, ont décidé de faire équipe et de relever le défi consistant à intéresser davantage de personnes au développement international et au militantisme. En outre, leur but est de rassembler de jeunes personnes qui seraient outillées d’une perspective féministe axée sur l’égalité des genres afin de faciliter leur accès à différentes possibilités et expériences qui se présentent à l’échelle internationale.

Ce nouveau Conseil s’est aussi formellement associé à un autre groupe nouvellement formé, l’Association canadienne des parlementaires féministes – qui compte déjà 60 membres.

Date de modification :